30/08/2012

L'été, les enfants meurent aussi (roman)

jean-jacques goldman,le vent de l'histoire,emmanuel boniniPrésentation de l'éditeur (2011)

Une douleur foudroyante lui traversa la poitrine. Les murs de la chambre se mirent à tourner. Elle lâcha le collier, vacilla et son corps s'en alla rouler sur le plancher, le usage congestionné tourné vers la fenêtre. Au passage, sa tête heurta violemment le rebord du lit en fer forgé. Un bruit assourdissant. 
- Maman ! Maman ! Qu'est-ce qui se passe ?
"Non rien..." Il ne se passait plus rien. L'âme enfin délivrée venait de quitter l'enveloppe qui l'avait trop longtemps retenue.

La saga d'une grande famille corse au siècle dernier. La mort accidentelle de l'un des enfants, en août 1936, va rythmer la vie du foyer.

Ce roman poignant, émouvant nous transporte au coeur de la vie et de la mort avec émotion et gravité. L'auteur est comme touché par la grâce de ses personnages, leur compagnie devient indispensable et la légèreté de la plume augmente encore la magie du texte.

Les commentaires sont fermés.