20/09/2013

Tino Rossi - Honneurs à Ajaccio

EBTR.jpg

500 millions de disques, près de 1 400 chansons, 30 films et quatre opérettes, des galas partout dans le monde, cela représente 50 ans de règne absolu pour l'illustre enfant de la rue Fesch qui a gagné toutes les étapes menant à la gloire. Emmanuel Bonini, autre enfant d'Ajaccio, vient de faire paraître un magnifique ouvrage ("Le vrai Tino" - aux éditions Didier Carpentier) d'une grande valeur historique.

Tino Rossi vu par M. Simon Renucci , maire d'Ajaccio :

"Un disque de fer blanc, un disque confidentiel destiné à sa mère le fit basculer dans la légende. C'était en 1932. Il avait 25 ans. On l'appelait encore Constantin. Mais sa voix de velours, si particulière, aux deux octaves, avait fini de ressusciter l'antique berçeuse "ciuciarellu". L'âme Corse si souvent malmenée à cette époque gagnait une reconnaissance. Notre langue, notre accent aussi. Depuis, Tino ne se départira plus jamais de son rôle d'ambassadeur de l'île. Il en empruntait les traits: chaleureux et pudique."

"Lui, l'enfant d'Ajaccio, l'habitant de la rue Fesch, qui incarne encore aujourd'hui un art de vivre, une tradition, une identité. Trente ans après sa mort, on se souvient. On le redécouvre aussi. C'est le pari de l'association les "Voix du Sud" que nous soutenons de toute notre amitié qui fait revivre les grands classiques du chanteur. Sans frontière mais entre tradition et modernité, car chez nous, l'exception culturelle est ainsi faite. Si partout, il demeure à jamais le grand ténorino et l'interprète inégalé de "l'Ave Maria", chez nous certains se souviendront des soirées au Son des Guitares et au Pavillon Bleu, dont il savait mieux que personne rehausser les récitals des nuits d'été, exaltant l'âme et magnifiant l'amour..."

avis_modifié-3.jpg

603890_415331365245091_1738453127_n.jpgEmmanuel Bonini et Simon Renucci lors de la présentation des deux grandes soirées d'hommage à Tino Rossi, organisées par la municipalité d'Ajaccio et l'association "Voix du Sud" qui se tiendront les 20 et 21 septembre 2013, à l'Espace Diamant.

Emmanuel Bonini y a présenté son dernier ouvrage "Le Vrai Tino" (Editions Didier Carpentier).

La présentation officielle de son ouvrage se fera le jeudi 26 septembre 2013, à l'Espace Diamant, en présence de l'auteur.

Source : extrait de l'article de Corsenetinfos - auteur : José Franchi, 17 septembre 2013.

avis_modifié-3.jpg

Tino Rossi, une voix. Ecoutez-le chanter :

- Méditerranée
- Romance de Maître Pathelin
- L'amour est comme une chanson
- Ajaccio
- Tchi-Tchi

13:42 Écrit par Embo | Lien permanent | Commentaires (5) |  Imprimer |  Facebook |

Commentaires

Une voix exceptionnelle comme il n'y en avait pas et comme il n'y en aura sans doute jamais plus. Mais n’exagérons rien : 300 millions de disques (chiffre officiel), c'est déjà bien. Quant à ressusciter la chanson corse... sur 1400 enregistrements, une trentaine de chansons corses, tout au plus sauf à considérer que Marinella ( Petite plage, oh reste encore dans mes bras...) ou Aiacciu sont des chansons corses.

Écrit par : LECA | 20/09/2013

Qu'on le veuille ou pas , c'est surement le plus grand ambassadeur de la chanson corse, et de la Corse tout court.

Écrit par : simon | 22/09/2013

hello

tient manu et tonton simon :) je suis moi aussi tonton simon mais le tonton de serenuccia

Écrit par : simon | 22/09/2013

Je suis à la recherche d'un renseignement, en effet j'habite St Maur des Fossés (94) dans le quartier de l'île Fleurie. Daprès quelques habitants du quartier, Tino Rossi aurait séjourné pendant quelques temps ( au moins 6 mois) avant ou pendant la guerre de 40. J'aimerai vérifier la véracité de cette information. Merci.
Denis

Écrit par : Denis | 01/12/2013

Bonjour Denis. - Selon Emmanuel Bonini, il n'est pas impossible que Tino Rossi ait pu séjourner au moins temporairement dans ce coin de l'Ile de France. Il sait de manière certaine que Tino Rossi allait parfois à la Varenne, dans le même département, où l'un de ses compositeurs résidait. Cordialement.

Écrit par : Embo | 09/12/2013

Les commentaires sont fermés.