09/12/2013

Nadine Joubert - Hommage d'Emmanuel Bonini

NJMM.JPG

Message d'Emmanuel Bonini

"Ce matin (lundi 9 décembre), je suis allé accompagner Nadine Joubert au Crématorium du cimetière du Père-Lachaise. Ma petite Nadine qui m'appelait son chéri corse m'adorait et c'était réciproque. Elle a été victime d'une crise cardiaque la semaine dernière. Je l'avais au téléphone tous les jours.
Peu de monde pour celle qui fut le bras droit de Johnny Stark et travailla pour et avec Sinatra, Céline Dion, Hallyday, Vartan (elle organisa le mariage de Sylvie et Johnny en 1965), etc...
Nadine fut pour Mireille Mathieu plus qu'une mère, avant d'être salement congédiée à la mort de Johnny Stark.
Jean-Michel Boris, neveu de Bruno Coquatrix et ex-directeur artistique de l'Olympia regretté dans une courte allocution l'absence de manifestation de Mireille Mathieu. Pas un télégramme, pas un mot, pas une fleur...
Bref ! Une trentaine de personnes à peine. On naît seul et on meurt seul. Dommage que l'on n'ait toujours pas songé à construire de cercueil à deux places ; j'aurai volontiers tenu compagnie à Nadine, le temps que son corps disparaisse en fumée et que son âme s'élève.
Nadine je n'ai qu'un regret : t'avoir connu  trop tard." 

41BECVEKGKL.JPGPeu après le décès de Johnny Stark, Nadine Joubert n'exercera plus sa fonction auprès de Mireille Mathieu.

Voici ce qu'écrit Emmanuel Bonini au sujet du départ de Nadine Joubert, dans sa biographie "La véritable Mireille Mathieu" (p. 271).

"[...] et c'est là [n.d.r. peu après le décès de Johnny Stark] qu'elle [n.d.r. Mireille] a commis sa seconde erreur, explique-t-on dans l'une de ces revues dites "à sensation", toujours très bien informées, avec lesquelles les artistes collaborent très souvent : à part sa famille, elle n'a plus voulu voir autour d'elle aucun des témoins, même les plus proches, de son bonheur passé. Elle s'est séparée du "cocon", de la précieuse Nadine Joubert, la fidèle collaboratrice de Johnny Stark depuis trente-huit ans. Mi-secrétaire, mi-dame de confiance, habilleuse aussi à ses heures, et un peu nounou avec Mireille, - l'indispensable Nadine qui avait toujours fait partie de la famille, du clan."

Commentaires

Bonjour. C'est la première fois que je consulte votre blog. Cependant, j'ai lu avec infiniment d'intérêt les ouvrages que vous avez consacrés à Édith Piaf et Mireille Mathieu. Cette dernière est ma chanteuse préférée depuis ma plus tendre enfance, même si je déplore la piètre gestion de sa carrière depuis la mort de Johnny Stark. Une personne de son entourage m'a un jour confié que Nadine Joubert avait été congédiée en raison de l'animosité que lui portait Monique, le sœur de Mireille. Quel dommage que cette dame n'a jamais écrit ses mémoires : forte de ses quelque 38 années d'expérience dans l'équipe Stark, elle connaissait à fond le métier et aurait été en mesure de donner une image différente de Mireille Mathieu. Le silence de Mireille à l'occasion des funérailles de Nadine Joubert est proprement désolant et témoigne d'un manque consternant de reconnaissance pour cette femme qui a été comme une grande sœur pour elle.

Écrit par : Yves | 12/12/2013

Bonjour,

Je tenais à vous envoyer un message plus qu'un commentaire pour vous
remercier. Je ressens que nous avions le même respect...et j'oserai le même
amour pour celle qui était pour moi...Madame Joubert. J'ai rencontré ce
petit bout de bonne femme énergique et spontanée sur mon lieu de travail
dans le tgv. Au nombre d'aller-retour par semaine je la voyais très souvent.
Nous avons fini par nous apprivoiser à grand coup de taquineries... Elle
avait même dit une fois à l'un de mes collègues,que c est ça qu elle aimait
chez moi: "je lui dit quelquechose et paf ça repart, c'est ça que j'aime
chez elle!". Elle m'a raconté ses anecdotes... Parlé de son fils... Et moi
je lui en donnais autant. Mais j'ignorais quand même l'importance de cet
épisode... et je lirai avec plaisir votre livre, en espérant la comprendre
encore mieux. J'ai appris avec une énorme tristesse seulement hier 15 mars
son décès, quel choc, quel vide soudainement... Je ne l'avais pas vu depuis
fin novembre... nous avions discuté dans la salle des pas perdus de la gare
de Bellegarde où elle attendait son tgv. Juste par plaisir j'étais aller la
saluer et mon dieu je me dis que j' ai bien fait... Ce sera la dernière fois
où je l'aurais entendu me dire "ahhh ma petite chérie!". Si vous saviez le
nombre de rigolades que nous avons eu, de provocations amicales mutuelles...
et cette bienveillance réciproque... tout ça me laisse à la fois grandie et
orpheline... je m'attendais à la revoir d'ici les beaux jours, ça l'année
dernière nous ne l'avions pas revu pendant quelques mois... et j'apprends
par hasard hier, cette terrible nouvelle même si la vie est ainsi... j'aurai
voulu avoir encore le plaisir de ces échanges spontanés. J'en aurais
tellement à écrire... Je tenais en tout cas à vous remercier de l'hommage
que vous lui avez rendu, j'espère arriver à la retrouver au cimetière du
Père Lachaise... et pouvoir aller lui dire au revoir,car effectivement elle
ne méritait pas qu'une trentaine de personnes... et si je l'avais su, croyez
bien que je serai venue l'accompagner. Ma grand-mère des trains mérite mes
joies, mes souvenirs et mes larmes... Je continuerai de la veiller sur les
quais en espérant qu'elle prenne mon tgv... à espérer l'entendre me demander
si nous serons à l'heure et apaiser ses inquiétudes d'organisatrice
hors-pair... à la voir m'ouvrir les portes avant l'arrêt complet du tgv à
Paris et presque sauter en marche en me criant à bientôt malgré mes
protestations d 'inquiétudes... je l'appelais ma petite "Rémi Julienne"!
Elle sera partie sans m'arranger de rendez-vous avec David Hallyday mais
j'en rirai encore longtemps tellement nous en parlions !

L'important est là, nous avons eu la chance de nous rencontrer et de profiter de chaque moments...
J'essaierai d 'écrire un mot à son fils, même si j'ignore où le trouver... qu 'il sache mes pensées
et tout l'amour que j'avais pour sa maman... ma petite mamie de cœur...

Encore merci à vous!!!

Écrit par : Fanny | 16/03/2014

Les commentaires sont fermés.