09/12/2013

Nadine Joubert - Hommage d'Emmanuel Bonini

NJMM.JPG

Message d'Emmanuel Bonini

"Ce matin (lundi 9 décembre), je suis allé accompagner Nadine Joubert au Crématorium du cimetière du Père-Lachaise. Ma petite Nadine qui m'appelait son chéri corse m'adorait et c'était réciproque. Elle a été victime d'une crise cardiaque la semaine dernière. Je l'avais au téléphone tous les jours.
Peu de monde pour celle qui fut le bras droit de Johnny Stark et travailla pour et avec Sinatra, Céline Dion, Hallyday, Vartan (elle organisa le mariage de Sylvie et Johnny en 1965), etc...
Nadine fut pour Mireille Mathieu plus qu'une mère, avant d'être salement congédiée à la mort de Johnny Stark.
Jean-Michel Boris, neveu de Bruno Coquatrix et ex-directeur artistique de l'Olympia regretté dans une courte allocution l'absence de manifestation de Mireille Mathieu. Pas un télégramme, pas un mot, pas une fleur...
Bref ! Une trentaine de personnes à peine. On naît seul et on meurt seul. Dommage que l'on n'ait toujours pas songé à construire de cercueil à deux places ; j'aurai volontiers tenu compagnie à Nadine, le temps que son corps disparaisse en fumée et que son âme s'élève.
Nadine je n'ai qu'un regret : t'avoir connu  trop tard." 

41BECVEKGKL.JPGPeu après le décès de Johnny Stark, Nadine Joubert n'exercera plus sa fonction auprès de Mireille Mathieu.

Voici ce qu'écrit Emmanuel Bonini au sujet du départ de Nadine Joubert, dans sa biographie "La véritable Mireille Mathieu" (p. 271).

"[...] et c'est là [n.d.r. peu après le décès de Johnny Stark] qu'elle [n.d.r. Mireille] a commis sa seconde erreur, explique-t-on dans l'une de ces revues dites "à sensation", toujours très bien informées, avec lesquelles les artistes collaborent très souvent : à part sa famille, elle n'a plus voulu voir autour d'elle aucun des témoins, même les plus proches, de son bonheur passé. Elle s'est séparée du "cocon", de la précieuse Nadine Joubert, la fidèle collaboratrice de Johnny Stark depuis trente-huit ans. Mi-secrétaire, mi-dame de confiance, habilleuse aussi à ses heures, et un peu nounou avec Mireille, - l'indispensable Nadine qui avait toujours fait partie de la famille, du clan."